Santé financière de notre commune

 

 

 

 

 

"Nos grands parents disaient "je te souhaite une bonne santé!"

 

 

Connaître la santé financière de sa commune autrement qu'au travers des impôts qu'on y laisse chaque année?

 

- pas bête monsieur le maire.

 

Mais sait-on toujours ce qu'on paie et pourquoi l'on paie?

 

 

Petit tour d'horizon !"



Dans le parc …


Dans le parc aux lointains voilés de brume, sous
Les grands arbres d’où tombe avec un bruit très doux
L’adieu des feuilles d’or parmi la solitude,
Sous le ciel pâlissant comme de lassitude,
Nous irons, si tu veux, jusqu’au soir, à pas lents (...)

 

Extrait de Albert Samain, Le chariot d’or

1. Si l'arrivée de l'automne peut susciter chez nombre  d'entre vous quelque élans poétiques, cette belle saison marque également le retour d'une joyeuse tradition: le retour de deux taxes attendues des foyers:

 

- la taxe d'habitation

- la taxe foncière

2. En 2012, le total des impôts locaux encaissés par la commune  se montait à : 87 000 €.

Les impôts locaux sont l'addition de :

 

  • la taxe d'habitation

  • la taxe foncière (bâti et non bâti)

  • La CFE (cotisation foncière des entreprises) sur les entreprises établies sur la commune de Ovillers-la-Boisselle, et qui remplace ce que l'on nommait avant la taxe professionnelle.

 

 

 

 

 

NB: Les données présentées proviennent du site Proxiti et datent de 2012; elles sont citées afin d'expliquer les mécanismes financiers.  Une prochaine actualisation des données présentera les chiffres du mandat actuel.

3. Comme dans le porte monnaie de la maison, il y a les rentrées d'argent, mais il y a aussi les sorties : si l'on veut rouler sur des routes, voir de l'eau couler dans le robinet, manger les 14 juillet ou encore avoir une école, il faut dépenser!

 

La commune doit donc contracter une dette.

4. A partir de ces quelques règles simples peut être établie la santé financière de la commune.